With regards to plant improvement, ISRA (CERAAS) through the Regional Center of Excellence, is coordinating four (04) projects on sorghum and millet within the framework of SMIL and the establishment of a new innovation center (02 projects) within the framework of ILCI. Cowpea improvement activities (04 projects) are being undertaken within the framework of the LSRIL and variety testing and best agronomic practices are underway within the framework of SIIL Phase II (02 projects). Under the PIL (06 projects), peanut variety improvement is based on new techniques in genetics, genomics, phenotyping and data management. FSIL (01 project).
Some programs/projects supporting crop improvement toward agricultural productivity enhancement and economic development in Africa.

DeSIRA (Development Smart Innovation through Research in Agriculture):

Initiative aiming at linking more effectively research and innovation with development. Funded by the EU, this intends to boost innovation in agriculture and food systems transformation in low and middle-income countries with a view to be more resilient to the effects of climate change. It particularly emphasises the Sahel region, the poorest region in the world, where family farming is highly vulnerable to land degradation and climate change. In the framework of the DeSIRA initiative, four projects have been recently (2020 – 2025) funded on different agriculture-related topics in West-Africa, including sustainable integration of crop and livestock systems (CASSECS), agro-ecological practices (FAIR) and crop improvement (ABEE and APSAN). ABEE and APSAN are two tightly linked projects involving four countries in WA (Burkina Faso, Mali, Niger and Senegal) led by CORAF and ICRISAT respectively. These two projects aim at modernizing breeding by setting breeding priorities on the basis of market and user demand, building human, infrastructure and equipment capacities of NARS, digitizing data and reinforcing the sustainability of the regional crop testing network.

Technologies for African Agricultural Transformation (TAAT):

An important element of “Feed Africa” a strategy of the African Development Bank to transform agriculture and scale up agribusiness opportunities throughout 18 key agricultural commodity value chains targeting the sorghum and pearl millet compact. TAAT supports Feed Africa by providing the needed, proven agricultural and food processing technologies and implementation strategies for inclusion within the Bank’s loans to Regional Member Countries. TAAT estimates to lead to 120 million tons of additional raw food production per year and will contribute to lifting about 40 million people out of poverty.

Feed the Future / USAID innovation labs

Les laboratoires d’innovation du programme Feed the Future de l’USAID sont une des stratégies du gouvernement Américain pour lutter contre la faim et la pauvreté dans le monde à travers la recherche pour le développement, la formation et le partenariat entre des institutions nationales de recherche et des Universités américaines. Ces stratégies sont mises en œuvre dans des pays cibles parmi lesquels le Sénégal qui est le pays d’exécution de plusieurs projets. L’ISRA assure la coordination nationale ou régionale de 04 laboratoires d’innovation (SMIL, LSRIL, SIIL et ILCI) et est partenaire dans différents projets du PIL. Récemment, l’ITA a été choisi pour coordonner le FSIL. Ces laboratoires sont à des stades de mise en œuvre différents (phase I ou II) et portent sur des thématiques et des spéculations diverses décrites ci-après :  1.     Sorghum and Millet Innovation Lab (phase 2 – 2019-2023). Ce laboratoire est porté au niveau international par l’Université du Kansas. Il constitue un consortium de recherche de pointe visant à améliorer l’adaptation et la résilience du sorgho et du mil aux climats semi-arides de l’Afrique de l’Est et de l’Ouest. Il associe des universités et des organismes de recherche américains et internationaux dans un effort de collaboration pour renforcer les capacités humaines et institutionnelles en Éthiopie, au Niger et au Sénégal. 2.     Peanut Innovation Lab (Phase 2 – 2018-2022). Ce laboratoire est porté au niveau international par l’Université de Georgia. Il a pour objectif de réduire la faim en aidant les agriculteurs des pays en développement à cultiver des arachides saines et à en tirer profit. Le nouveau programme s’appuie sur les nombreuses réussites du précédent laboratoire d’innovation sur les arachides et les mycotoxines en termes de développement de nouvelles variétés, de gestion pré et post récolte et de la transformation. Il travaille également dans les nouveaux domaines de recherche que sont la nutrition à base d’arachides, le genre et la jeunesse. 3.     Legume System Research Innovation Lab (Phase 1 –2020 2024). Ce laboratoire est porté au niveau international par l’Université du Michigan. Il vise à développer des innovations dans la lutte contre les insectes nuisibles des légumineuses, la sélection de variétés nouvelles et améliorées, les systèmes de culture alternatifs, l’adoption de technologies dans les systèmes commerciaux, les approches nutritionnelles et les effets des politiques sur le système. Il vise aussi à combler les lacunes des bases de connaissances sur les approches systémiques afin de mieux comprendre et améliorer la mise à l’échelle des innovations. 4.     Sustainable Intensification Innovation Lab (Phase 2 – Date (Avril 2020 _Mars 2023). Ce laboratoire est porté au niveau international par l’Université du Kansas. Les objectifs sont de développer des portefeuilles de recherche et de renforcement des capacités en collaboration avec des universités américaines et des organismes de recherche internationaux sur des activités liées à l’intensification durable, et d’augmenter durablement la productivité agricole et les revenus qui assurent la sécurité alimentaire et nutritionnelle des petits exploitants agricoles en Afrique et en Asie tout en maintenant un accent fort sur la recherche sur les systèmes agricoles intégrés. 5.     Innovation Lab for Crop Improvement (Phase 1 – 2019-2023). Ce laboratoire est porté au niveau international par l’Université de Cornell. Il vise à autonomiser les programmes de sélection pour le développement de variétés améliorées pour des profils de produits clés qui sous-tendent la croissance économique, la résilience et les objectifs de développement en termes de nutrition. ILCI s’appuie sur des partenariats avec des programmes de sélection en Afrique de l’Est, en Afrique de l’Ouest, en Asie du Sud, en Amérique latine et dans les Caraïbes, pour donner aux institutions nationales des systèmes de recherche agricole (institutions des SNRA) les moyens et les équipements nécessaires pour développer et fournir rapidement des variétés nouvelles et améliorées grâce aux efforts des centres régionaux d’innovation pour l’amélioration des cultures.  6.     Food Safety Innovation Lab (Phase 1 – 2020-2024). Ce laboratoire est porté au niveau international par l’Université de Purdue. Il vise à durabiliser les systèmes de production alimentaires sûrs et nutritifs et d’en garantir un accès fiable pour les consommateurs pour contribuer au progrès des pays en développement. FSIL s’appuie sur des partenariats entre les Universités de Purdue et de Cornell et des institutions nationales de recherche         pour renforcer les perspectives nutritionnelles dans les pays cibles en (i) réduisant la charge des maladies d’origine nutritionnelle, (ii) encourageant le développement économique et (iii) développant des partenariats productifs entre les universités, les secteurs public et privé.   Concernant l’amélioration des plantes, l’ISRA, le CERAAS à travers le Centre Régional D’Excellence, coordonne quatre (04) projets sur le sorgho et le mil dans le cadre du SMIL et l’implantation de deux (02projets) nouveaux dans le cadre de ILCI. Des activités (02 projets) dont un sur la meilleure intégration du niébé dans les systèmes de cultures pour une amélioration durable de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des hommes et des animaux (LSRIL) et un autre sur la diffusion à grande échelle d’innovations agricoles de production et transformation durables du mil à double usage (Projet SIIL2). Dans le cadre du PIL, 04 projets portant sur l’amélioration des variétés d’arachide s’appuie par de nouvelles techniques de génétiques, de génomiques, de phénotypage et de gestion de données et 02 projets respectivement sur l’association arbustes-céréales dans les systèmes de cultures du Sénégal et sur la socio-économie rurale et l’engagement des paysans comme nouveaux/prochains acteurs de développement du Bassin Arachidier.  L’ensemble de ces projets génèrent des connaissances et/ou des technologies qui sont testées dans des régions communes. 

Sorghum and Millet Innovation Lab (phase 2 – 2019-2023).

This laboratory is managed internationally by theUniversity of Kansas. It is a leading research consortium aimed at improving the adaptation and resilience of sorghumand millet to the semi-arid climates of East and West Africa. It brings together U.S. and international universities andresearch organizations in a collaborative effort to build human and institutional capacity in Ethiopia, Niger, andSenegal.