Pour promouvoir la consommation des produits locaux, le Dr Ndjido A. Kane, Directeur du CERAAS a lancé un challenge à tous les chercheurs du centre. Pour lui, «ils doivent s’approprier leurs résultats de recherche, et en être les premiers consommateurs pour améliorer la qualité nutritionnelle des repas servis au quotidien».

Il s’agit dans ces journées de faire découvrir aux chercheurs, étudiants, ou autres visiteurs les mets à base de mil, de sorgho, d’arachide, de sésame, de niébé ou de fonio avec l’accompagnement du GIE Keur Yaye Fatou ( femmes transformatrices de produits locaux de Kaolack) formées avec l’appui du GenMil / PSEM / CLUSA.

«Le mil est l’aliment de base des sénégalais. Il peut en effet remplacer le riz, la farine de blé et il est plus facile à digérer et beaucoup plus nutritif… », Mme Sidibé, Présidente du GIE Keur Yaye Fatou.

Les chercheurs saluent l’initiative et s’engagent pour sa pérennisation et son ouverture aux autres spéculations (sorgho, arachide, fonio, sésame…). 

Egalement, une boutique qui expose les produits du GIE (savons à base de sésame, huile de sésame, fonio précuit…) est en cours d’installation.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *