Atelier annuel du dP IAVAO et de planification des activités du projet ABEE,

30 Novembre au 4 Décembre 2020, Sénégal

            Le Desira-ABEE est un projet financé par l’Union Européenne dans le cadre de l’Appel DeSIRA, coordonné par le CORAF et qui regroupe plusieurs partenaires de la sous-région (Burkina Faso, Sénégal et Niger) à travers des institutions (ISRA, INERA et INERAN) et des partenaires de recherches au niveau international (Africa Rice/IBP et CIRAD) avec le Centre Régional d’Excellence sur les céréales sèches et cultures associées comme unité de coordination technique pour une durée de 5 ans. Il est un projet régional fédérateur construit pour renforcer les Systèmes Nationaux de Recherches Agronomiques (SNRA) ainsi que le Centre Régional d’Excellence (CRE) dans leurs composantes de modernisation des programmes d’amélioration sur cinq 5 spéculations principales que sont l’arachide, le niébé, le fonio, le mil et le sorgho en vue de faciliter leur échange et leur adoption en Afrique de l’Ouest.

Cette réunion, organisée conjointement avec celle du dP IAVAO regroupe une centaine de participants, et se tient du 30 Novembre au 04 décembre 2020 à l’hôtel Royal Horizon Baobab pour le Sénégal, à la salle de réunion du Centre de Recherche de Kambouinsé pour le Burkina Faso, à l’hotel XXX pour le Niger, au CIRAD à Monpellier et au CIMMYT au Mexique. Elle est organisée en présentiel au niveau national et en visioconférence au niveau régional et international.

« Après le lancement du Projet ABEE en Mars 2020, il y a eu la pandémie due à la COVID-19 qui a négativement impacté la mise en œuvre des activités. Cependant, certaines activités ont pu être exécutées car les groupes thématiques, les groupes de chercheurs autour des spéculations, les responsables des work-packages ainsi que l’équipe de gestion du projet ont tenu beaucoup de rencontres virtuelles, ce qui a permis la mise en place d’essais dans les pays.

L’objectif de cet atelier est  de faire le point des activités déjà réalisées et de planifier les activités à faire en 2021 puisqu’il faut savoir que certaines activités, soit ont été modifiées, soit ont été reportées pour 2021.

L’atelier permettra donc d’avoir une situation actualisée des activités, de cerner les difficultés rencontrées par les uns et les autres et y apporter des solutions. Il nous permettra aussi de jeter les bases de la gestion des connaissances générées par le projet » Dr Ousmane Ndoye, Coordonnateur du Projet ABEE.

#KimnjayFALL

About ABEE : L’objectif général est de contribuer à l’augmentation durable de la productivité agricole et de la résilience des petits exploitants agricoles face à la croissance démographique, à la vulnérabilité économique et au changement climatique. Plus spécifiquement, le projet vise à mettre en œuvre une approche mieux coordonnée en sélection variétale, tant au niveau régional que national, en plaçant des sélectionneurs de cinq spéculations cibles (mil, sorgho, fonio, arachide et niébé) provenant de trois pays (Burkina Faso, Niger et Sénégal) au coeur de l’action pour améliorer et moderniser leurs pratiques de sélection et mieux répondre à la demande du marché.

About IAVAO

Le Dispositif IAVAO vise à mettre en œuvre des programmes d’amélioration variétale innovants pour répondre à la complexité des systèmes agro-écologiques rencontrés en Afrique de l’Ouest.

.

About ISRA

Au niveau international, le CERAAS est co-leader des projets fédérateurs sur les céréales sèches et les légumineuses à grain. C’est par exemple le cas pour le sorgho avec la Kansas State University, le C IRAD et l’ICRISAT dans le cadre du Sorghum et Millet Innovation Lab (SMIL), pour le mil avec l’ IRD et l’Institut de biologie agricole et Biotechnologie ( IBBA ) en Italie dans le cadre de l’appel conjoint CERES-Agropolis, pour le niébé et l’arachide dans le cadre du Legume Innovation Lab ( LIL ), du Peanut et Mycotoxine Innovation Lab ( PMIL ) et du Generation Challenge Programme Tropical Legume 1 avec les universités California Riverside, Georgia State, l ‘IITA , le Cirad , l’ICRISAT et l’EMBRAPA. Par ailleurs, le CERAAS participe activement à la dynamique de recherche internationale entreprise avec le Programme de recherche du CGIAR ( CRP ) plus particulièrement les CRP3.6 et 3.5 sur les céréales des zones sèches (céréales des zones arides) et des légumineuses à grains ( grain légumes ).

Lien entre Abee et IAVAO : ABEE renforce le réseau IAVAO en apportant un aspect législatif pour favoriser le libre échange libre de matériel génétique entre pays et leur évaluation.

Mettre en œuvre des programmes d’amélioration variétale innovants pour répondre à la complexité des systèmes agro-écologiques rencontrés en Afrique de l’Ouest.

Catégories : Articles

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *